Il y a quelques temps, j'ai décidé de ranger la bibliothèque de mon atelier. Que d'ouvrages sur la broderie! Et une fois le nez plongé dedans, on se met à rêver... Que de beaux draps, de beaux tableaux, de beaux monogrammes... ohlala, que c'est tentant...

Après hésitation, je me lance. Pourquoi ne pas faire un de ces beaux ouvrages? Je jette mon dévolu sur un superbe abécédaire issu du livre "Broderie blanche" de Marie-Noëlle BAYARD. Un abécédaire tout en finesse à réaliser au point de plumetis, de tige et de feuille. C'est bon, c'est faisable :-)

Maintenant, reste à trouver LE tissu ! Je farfouille dans mon étagère et fini par dégoter un bout assez grand mais avec des taches. Oh misère !!! Je me tourne vers un autre coupon, et puis un autre... sans arriver à me décider. Rien n'y fait c'est le taché que je veux. Allez-zou dans la machine à laver... pour deux-trois cycles et les tâches finissent par s'estomper, et mon lin par devenir un peu plus délavé... Juste comme je l'aime :-)

Quelques semaines plus tard et quelques échevaux en moins dans le stock, voici le résultat :

DSCF9748

J'ADORE !!! Ca fait vraiment vieil abécédaire très chic. Il ne me reste plus qu'à trouver un cadre ancien... Mais ça c'est pas pour tout de suite. C'est mission impossible à Madagascar...

DSCF9771

Je l'ai brodé sur un tissu en lin léger. J'aime bien le côté un peu fripé que ça donne... Surtout que je l'ai passé à la machine à laver 3 fois, car bête comme je suis, j'avais utilisé un feutre lavable orange (pour enfants) et quand le feutre s'est dilué au contact de l'eau, il est allé s'incruster dans le plumetis blanc... Et impossible de l'enlever, même en laissant tremper des heures et des heures. Pas mdr du tout!!!  Enfin, tout fini bien...

 

DSCF9772

Je suis bien tentée d'en refaire un autre. Il me plait tellement, mais j'ai d'autres projets en cours... Je vous les montrerai une autre fois :-)

Bises à vous.

Et pour celles qui me demande comment va Micha. Elle va super bien, me couve comme une mère poule (surtout la nuit) et ne semble plus tentée du tout par le vaste monde au delà du jardin. Comme quoi, une fugue cauchemardesque semble bien plus efficace qu'un bon vaccin...