Besoin d'extérioriser....

Un tremblement de terre de magnitude 5,4 a frappé le centre de Madagascar et plus particulièrement les alentours de notre petite ville cette nuit vers 1h.

Etre réveillée en sursaut, entendre le bruit sourd des grondements venus du fond de la Terre, sentir les morceaux de plafond me tomber dessus et perdre le sens de l'orientation dans la nuit noire (je ne trouvais plus la porte pour sortir de la chambre) sous le coup de la panique est plus que terrifiant !!!

Il y a eu deux tremblements à une minute d'intervale, ce qui dans ma tête et dû à la panique, m'a semblé durer une éternité. (Après vérification sur internet, la terre a tremblé 72 secondes au total). Une eternité, oui !!!

Personne n'a été blessé, a part ma minette Cristal, qui s'est coupé la patte avec une vitre cassée. Beaucoup de sang mais pas trop grave. Cela devrait cicatriser tout seul.

Notre ancienne maison coloniale, pas de règlementation parasismique à l'époque, a subi beaucoup de dégâts. 

Au rez de chaussée, des centaines de petites fissures zèbrent les murs,
Au premier, notre chambre est dévastée (le reste de l'étage un peu moins) avec de très grosses fissures sur les murs et le long des jonctions avec les plafonds. On a eu beaucoup de chance car tout est la pièce est fissurée. 
Et le second étage (combles) ressemble à une zone de guerre, des murs intérieurs menacent de tomber. Certains sont même troués !
Notre toiture est abîmée ainsi que la cheminée qui est fissurée sur sa partie haute.

Nous avons passé le reste de la nuit en alerte. Impossible de récupérer un peu dans le canapé (près de la porte du jardin au cas où). Avoir l'impression d'avoir l'ouïe décuplée surtout les yeux fermés de fatigue, sursauter au moindre bruit sourd, même une voiture qui passe...

Ce matin vers 7h30, une réplique, courte et faible, s'est fait ressentir. Assez pour me remettre en état de choc et trembler comme une feuille.

La maison est dans un état de dévastation indescriptible : gravats, poussière, verre cassé, portes et fenêtres ouvertes sous les vibrations...

Au moment où je vous écris, je me sens fatiguée, épuisée, déboussolée, abasourdie.

J'aimerai me réveiller...

60e39f8a06dda7d155dec07a99f8e4d3 

(Pinterest)

Il faut commencer à penser aux réparations : pas d'experts, ni d'entrepreneurs, ni de prise en charge par les assurances ici à Madagascar. On est seul devant l'ampleur des dégâts. Je vais devoir ressortir ma casquette de "chef de chantier", et diriger les travaux. Un chantier titanesque qui va me prendre des mois, il faut réparer la maison de fond en comble. Moi qui voulais juste repeindre mon intérieur en blanc (voir le post précédent)... Tout d'abord réparer la toiture car nous sommes en saison des pluies. Heureusement il ne pleuvait pas cette nuit. Mais cet après-midi, le ciel est déjà menaçant..

Ne pas se décourager...........

-------------

Edit du 13/01 : Tous vos messages de soutien me font un très grand bien. Je vous en remercie du fond du cœur. Mais vous comprendrez que je n'ai pas le courage de vous répondre à tous individuellement cette fois-ci. Tant de soucis encombrent mes pensées et le cœur n'y est pas. Merci d'être là. Ça fait du bien...

Pour info : nous avons passé une nuit très pénible. Nous avons dormi au rez de chaussée, dans le salon., à sursauter au moindre petit bruit. Un camion, une voiture qui passe dans la rue, mon esprit s'affole et je suis sur le point de sortir en courant. Nuit horrible !

Aujourd'hui, nous débutons les travaux sur la toiture. Petit à petit la reconstruction commence...